Harmonisation du féminin et du masculin en soi

Harmonisation du féminin et du masculin en soi

Au coeur de mon identité sexuelle

Nous sommes en souffrance, avec « des fixettes d’enfant blessé » par un parent de notre sexe ou de l’autre sexe ?

C’est donc que l’Harmonisation du féminin et du masculin en soi sont « à l’arrêt » ou bien en « pause ».

Nos archétypes intérieurs sont emprunts de croyances limitantes, que nous vivons avec la peur de l’autre sexe, avoir de bonnes relations et notamment homme/femme peut freiner nos réalisations.

Harmonisation du féminin et du masculin en soi avec le mandala

Ce week-end est expérientiel

Notre identité de genre est une énergie qui organise ce que nous sommes.

Nous allons explorer ce qui fait notre identité de genre, sur quoi elle se base, ce qui fait que nous nous sentons homme ou femme (ou pas).

Qu’en est-il de mon moi sexué ?

1/ Notre identité est conférée dès la naissance : au-delà de notre sexe biologique (qui aux contours de la sixième semaine de gestation se différencie en masculin ou bien en féminin), nous questionnerons nos modèles d’identifications (papa-maman et le repérage oedipien) pour savoir comment nous nous définissons comme homme ou comme femme.

2/ Cette exploration interroge aussi notre polarité sexuelle inconsciente (anima et animus) qui s’est construite avec les rencontres féminines et masculines de notre existence.

3/ La figure de l’Androgyne -l’union du masculin et du féminin, figure de complétude à l’origine de tout être- interroge les mystères de la sexualité : l’origine du sexe, la sexualité psychique. Sur le plan psychique nous avons à nous distancier de l’Androgyne mais l’archétype est toujours actif et permet de comprendre l’attirance que nous éprouvons pour l’Autre dans nos aventures affectives.

4/  Il s’agit donc de mettre en conscience, d’harmoniser sachant que notre relation à nous-même et à l’autre, aux autres est le théâtre de l’expression  de tous les parasitages  que nous avons intégrés et qui nous ont limités dans notre être, dans notre expression, dans notre réalisation.

Modalités

Nous allons visiter et interroger notre monde intérieur en réalisant 2 mandalas et en posant des temps de recentrage : relaxation, hypnose et méditation pleine conscience, des temps d’échanges accompagnent les productions réalisées.
Des apports sur les notions d’identité sexuelle dans l’approche freudienne et jungienne seront donnés.
Aucune connaissance préalable n’est requise.

Il ne s’agit pas de se raconter ni de thérapie de groupe : mettre en conscience pour re-décider, c’est notre responsabilité !

« Les choses n’ont l’influence que celle que nous leur concédons. Leur puissance est notre propre faiblesse »

Groupe : Nombre de places limité.

Prochain groupe : 21 et 22 décembre  2019

9 heures / 17 h 30 (repas 12 h 30 – 14 heures)

Tarif : 220 € (matériel pour réaliser les mandalas fourni – repas du midi non compris).

Inscription recevables jusqu’au 30 novembre 2019

Pour réserver votre place : 50 % à l’inscription.